Un raçongiciel est un type de logiciel informatique malicieux. Ces logiciels à mi-chemin entre virus et logiciels de chiffrement représentent l’une des principales menaces à la sécurité informatique moderne. Les ramsonwares prennent les données et systèmes informatiques en otage contre le versement d’une rançon. Une menace dont personne n’est vraiment à l’abri.

Comment fonctionne un rançongiciel

Le ramsonware ou rançongiciel se propage sur internet ou sur divers réseaux à la recherche de systèmes vulnérables. Ils peuvent également être employés pour cibler des systèmes spécifiques. Dès lors que le ramsonware atteint sa cible, il procède au chiffrement systématique de toutes les données.

A ce stade, le propriétaire du système n’est plus en mesure d’accéder à ses données qui sont, de fait, prises en otage. Le rançongiciel présente ensuite les instructions à suivre pour accéder à nouveau à ses données. Notamment, le montant de la rançon à payer par des moyens anonymes.

Depuis l’avènement des cryptomonnaies et des transactions anonymes, les ramsonwares ont gagné en popularité. Ces logiciels malicieux affectent aussi bien les personnes, que les entreprises, les infrastructures publiques et les gouvernements. C’est le véritable fléau de la cybersecurite à l’ère moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *